Pour les personnes qui ne connaissent pas l’assurance décennale, on va la définir d’une manière assez simple qui ne manque pas de détails. L’assurance décennale auto entrepreneur est parmi les formules proposées par les compagnies d’assurance en France sont la mise en vigueur est entamée une fois que les travaux de construction faits par une entreprise et préserve la dite construction (maitre d’ouvrage) de toute déformation ou défaut dus aux travaux réalisés.

garantie décennale auto entrepreneur
Besoin de souscrire une assurance décennale ?
auto entrepreneur decennale

Assurance décennale et l'assurance auto entrepreneur

De ce fait, toute entreprise opérante dans le domaine de construction se trouve dans l’obligation de se souscrire à une assurance décennale qui assure la responsabilité civile de constructeur vis-à-vis des personnes tierces : tout vice affectant la solidité et l'étanchéité de la maison mais aucune garantie sur le coté esthétique. Toute entreprise est censée mettre à jour son historique de paiement des primes d’assurances avant de se lancer dans la validation du contrat. Inutile d’être si pressé puisque vous avez le droit d’utiliser le comparateur assurance décennale pour faire le bon choix qui vous convient.

c'est quoi une assurance décennale ?

L’assurance décennale a comme mission et objectif fondamental d’assurer toute personne qui intervienne dans la responsabilité décennale à savoir les architectes, les ingénieurs et tout entrepreneur qui a pris en charge directe par de l’ouvrage. Ces derniers sont responsables des dégâts réels ou éventuels que représente un ouvrage d’édifice, dont la construction est achevée depuis 10 ans, sous motifs de défaut de matériels utilisés ou par des vices de construction ou de sol. L’assurance décennale permet de garantir les risques suivants :

  • Indemniser les dégâts matériels dus aux gros œuvres qui affectent la solidité de la construction bâtie et qui engagent les intervenants de la responsabilité décennale,
  • Les frais occasionnés par la menace d’effondrement des gros œuvres,
  • Les gros-œuvre qui caractérisent les structures et les autres éléments porteurs qui favorisent la stabilité et la solidité des bâtiments.

Il faut savoir que les compagnies d’assurance proposent des garanties appropriées aux attentes des clients pour différents volets. Ces garanties sont chapotées par un organisme de contrôle technique agréé par les compagnies d’assurance pour faire le contrôle des travaux réalisés

Les garanties assurance auto entrepreneur

La formule d’assurance décennale auto entrepreneur permet d’être assuré de différentes garanties des points suivants qui concernent la construction :

  • Les dégâts aux gros œuvres qui constituent des éléments porteurs qui touchent à la stabilité et à la solidité de l’ouvrage bâti;
  • Les dommages aux seconds œuvres dont la garantie est assurée une fois qu’ils sont motifs dans un dommage garanti attaché aux gros œuvres ;
  • Les impacts financiers alliés à la responsabilité civile dont les parties prenantes sont responsables suite aux dégâts corporels et/ou matériels qui touchent les tiers.

Comme vous le voyez bien, l’assurance décennale a un rôle crucial sur la bonne continuation de tous les travaux de construction et pour cela, il faut bien choisir la bonne formule qui lui sera bien appropriée. Un simple accès aux différents comparateurs de prix vous permettra de constituer une idée bien élargie sur les offres et donc de choisir à la meilleure pour vous dans le long terme.

souscrire assurance decennale auto entrepreneur

Les riques et l'assurance décennale

L’assurance décennale se doit de protéger la vie de chaque personne ayant une responsabilité qui s’étale sur 10 ans à savoir les architectes, les ingénieurs et tout autre qui se charge directement de l’ouvrage à achever. De plus, ces personnes assument les dommages réels ou probables que représente un édifice, dont la construction a été terminée en 10 ans, à cause d’un défaut en matériel utilisé ou suite à un vice lors de la construction ou même de sol.

L’assurance décennale accorde l’assurance totale aux risques suivants :

  • Indemnité des dommages matériels dus aux gros œuvres qui composent la solidité de la construction fondue et dont l’engagement des intervenants de la responsabilité décennale est pris en compte,
  • Les dépenses entrainées par la menace d’avalanche des gros œuvres,
  • Les gros-œuvre qui constituent les structures et les autres éléments porteurs qui visent à maintenir la stabilité et la solidité des bâtiments.

Notons que les compagnies d’assurance suggèrent des garanties appropriées aux ambitions des clients pour divers points et ces garanties sont réglementées par un organisme de contrôle technique agréé par les compagnies d’assurance afin d’assurer le contrôle des travaux réalisés.

La garantie défense recours?

Toute assurance intitulée protection juridique à laquelle on souscrit, propose un certain nombre de garanties supplémentaires et optionnelles, auxquelles vient s’aligner la garantie défense recours, permettant au souscripteur de jouir d’une protection plus large et complète.

Souscrire une assurance décennale auto entrepreneur

Lorsque le souscripteur est l’acteur responsable des dommages causés au tiers, l’action en réparation pécuniaire fait appel à la garantie défense recours qui prend effet et intervient pour couvrir la responsabilité du souscripteur, en prenant sa défense, que ce soit devant une juridiction civile, une juridiction commerciale, ou encore une juridiction administrative.

Lorsque l’assuré est introduit devant une juridiction pénale pour blessures ou homicide pour imprudence, qui est un facteur déclencheur de la garantie, la garantie défense recours prend effet pour défendre le souscripteur. Lorsque le souscripteur est victime d’un acte dont il a subit les dommages, la garantie défense recours, aide l’assurer à poursuivre la personne responsable des dégâts en justice.

Il est à noter qu’il existe éventuellement des tarifs plafonnés des indemnisations auxquelles les garanties défense recours donne droit, cette dernière prend en charge les frais engagés pour constituer le dossier, en y rajoutant les honoraires des experts qui ont eu comme mission d’évaluer les dommages (corporels et matériels), les honoraires d’avocat qui a défendu l’assuré ainsi que les frais de procès.